Quel hébergeur choisir pour un site vitrine ? Notre duo gagnant

Que vous soyez une entreprise en création, un auto-entrepreneur, une TPE / PME ou encore un particulier, lorsque vous décidez de créer votre site internet, la première étape est de savoir quel hébergeur choisir !

C’est très difficile de choisir parmi les dizaines d’hébergeurs qui existent. Et ensuite, parmi les nombreuses offres que chacun propose. Si vous voulez créer un site vitrine et que vous avez besoin de conseils dans cette étape, vous êtes au bon endroit ! Plutôt qu’un comparatif, voici une explication des caractéristiques des hébergeurs web, et toutes nos recommandations. Une solution d’hébergement ne se prend pas à la légère !

cloud quel hebergeur choisir

1. Quel type d’hébergement choisir selon ses besoins

Il y a 4 types d’hébergement : le mutualisé, le VPS, le dédié et le Cloud.

L’hébergement mutualisé

L’hébergement mutualisé est en fait un hébergement partagé : plusieurs utilisateurs se partagent les mêmes ressources. Rassurez-vous, chaque site reste disponible via son nom de domaine propre ! Simplement, plusieurs sites sont stockés sur un serveur partagé et se partagent ses capacités.  Les utilisateurs de ce type de service n’ont pas à se soucier de la maintenance ou de la réparation du serveur. En effet, tout est géré du côté de l’hébergeur. L’infogérance est l’un des avantages de ce type d’hébergement, qui le rend particulièrement attractif pour les débutants.

C’est l’idéal pour les sites vitrines avec peu ou moyennement de trafic. L’avantage de choisir ce type d’hébergement, c’est aussi son rapport qualité / prix. A partir de 5€ par mois, vous pouvez avoir une offre correcte pour mettre en ligne votre site vitrine facilement.

A noter quand même que vous avez différents niveaux de performance. Par exemples, un processeur plus ou moins puissant, un trafic mensuel limité ou non… Nous y reviendrons un peu plus bas dans l’article. De plus, vous pouvez avoir quelques problèmes de sécurité. Si d’autres sites voisins se font hacker, vous pouvez être impacté. Par ailleurs, si vos colocataires sont gourmands en ressources, votre site peut être plus lent.

L’hébergement VPS

C’est le genre d’hébergement pour les sites intermédiaires, qui ont déjà un fort trafic, mais qui n’ont pas besoin de passer à hébergement dédié, plutôt réservé aux experts. Le serveur VPS est un bon compromis lorsque votre site dispose d’un grand nombre de visiteurs mensuels mais que vous n’avez pas envie d’opter pour un hébergement dédié, plus cher et complexe. Il faudra compter au moins 20€ par mois pour une offre d’hébergement en VPS.

Concrètement, VPS signifie Serveur Privé Virtuel. En fait, il y a toujours plusieurs clients hébergés dans le même espace de stockage, comme pour l’hébergement mutualisé.

La grosse différence se situe au niveau du partage des ressources. En effet, chaque client aura son propre espace de stockage, avec son propre environnement virtuel et ses propres ressources ! Par contre, il faut avoir un niveau avancé de connaissance, car ce sera à vous de configurer votre serveur, contrairement à un environnement partagé. Vous gagnerez bien sûr en souplesse et en liberté, mais il faut néanmoins prendre conscience qu’en choisissant ce type d’hébergeur, il faudra des connaissances techniques avancées, dont seul un webmaster disposera.

L’hébergement dédié

Si vous vous demandez quel hébergement choisir lorsque vous avez un site avec beaucoup de trafic et avec d’importants besoin de performance, vous pouvez opter pour l’hébergement dédié.

En pratique, avec ce type d’hébergement, vous n’avez plus besoin de partager des ressources ou des partitions d’un serveur. En effet, vous disposez de votre propre serveur.

Un client est égal à une machine physique et à un espace de stockage propre ! Vous pouvez configurer votre machine comme vous le souhaitez, et vous avez 100% le contrôle sur toutes les données.

Ce type d’hébergement est cependant réservé aux webmasters experts, et il ne faut pas se lancer sur ce genre d’hébergement si vous ne pouvez pas assurer la maintenance. De plus, les tarifs sont assez élevés, il faut prévoir une centaine d’euros par mois pour avoir une offre performante.

L’hébergement Cloud

C’est le type d’hébergement le plus performant et aussi le plus onéreux ! Son tarif peut aller de quelques centaines d’euros à des milliers d’euros. Là encore, vous devrez avoir des compétences techniques importantes et seuls les webmasters experts savent gérer ce genre d’environnement.

L’hébergement cloud, est traduit de “cloud hosting “, ce qui veut dire “hébergement en nuage”. L’image est assez révélatrice : il ne s’agit plus d’un seul serveur dédié, mais bien de plusieurs serveurs dédiés, tous connectés sur un seul et même réseau. Ainsi, votre site internet est copié sur plusieurs serveurs dans plusieurs endroits, donc il est en capacité de s’afficher très rapidement et ce, partout dans le monde.

Autre important avantage de cette option : si l’un des serveurs est en panne, un autre prend la relève. Cela permets d’éviter une indisponibilité momentanée sur le web, qui peut être très contraignante.

En conclusion, quel type d’hébergement choisir pour un site vitrine ?

Vous l’aurez certainement compris en lisant les descriptions des différentes types d’hébergement, nous vous recommandons l’hébergement mutualisé pour créer un site vitrine basique. En effet, ce genre d’hébergement sera largement suffisant pour débuter votre activité. Nous proposons très souvent une offre mutualisée à nos clients qui souhaitent un site vitrine sous WordPress. Il sera toujours possible de basculer vers un hébergement VPS si vous avez un fort trafic, et besoin de plus de performance !

2. Les caractéristiques principales à prendre en compte pour choisir son hébergeur mutualisé

Vous avez choisi de vous tourner vers une offre d’hébergement mutualisée, mais comment choisir parmi toutes les offres du marché ? Quelles sont les caractéristiques à prendre en compte, et surtout, que veulent-elles dire ? Si le jargon technique des hébergeurs mutualisés ne vous parle absolument pas, vous êtes au bon endroit !

La capacité de stockage

Cette caractéristique correspond à l’espace disque que vous aurez à votre disposition pour stocker vos fichiers. En général, les offres mutualisées proposent au minimum 50Go, ce qui est généralement largement suffisant pour un site vitrine simple créé avec WordPress. Beaucoup d’offres proposent une capacité de stockage illimitée. Cela est intéressant si vous avez énormément de contenu, mais si vous avez le choix, optez plutôt pour une capacité limitée (au moins 50Go), mais avec un disque SSD. Ainsi, vous gagnerez en fiabilité et surtout en rapidité !

La charge CPU

Plus il y a de cœurs CPU, plus votre processeur sera puissant et performant, et donc plus l’affichage de votre page web sera rapide. Un processeur de qualité et avec de nombreux cœurs permettra de traiter plus vite le grand nombre de requêtes présentes sur votre site !

La mémoire RAM

C’est la mémoire vive, son rôle est de stocker des données. En fait, elle les met en cache temporairement, pour que le site s’affiche au plus vite chez les visiteurs.

Lorsque la technologie utilisée pour créer le site est un CMS, comme WordPress ou Drupal, il est recommandé de choisir un hébergement avec au moins 8Go de RAM.

Si vous avez prévu un site gourmand en ressources, l’idéal est de monter en gamme. Rien de plus énervant pour un visiteur que de voir sa page internet charger pendant de nombreuses secondes, il y a un grand risque de le perdre en route !

La bande passante

C’est elle détermine le nombre d’internautes qui peuvent se connecter simultanément, c’est à dire à la même seconde, sur votre site internet.

Beaucoup d’offres d’hébergement proposent une bande passante illimitée, mais il faut se méfier de cette mention, car ce n’est pas toujours vrai ! Dans tous les cas, pour un site vitrine classique sans un grand nombre de visiteur par mois, pas de panique, cela suffira amplement. Si cependant vous prévoyez un très important nombre de connexion à un moment donné, l’idéal sera de contacter votre hébergeur pour voir avec lui si votre bande passante actuelle suffit. Un pic de connexions simultanées peut faire crasher votre site si celui-ci n’était pas techniquement prêt !

Le nombre et la capacité des bases de données

Les bases de données sont primordiales, puisque sans elles, aucune interaction ne serait possible sur votre site. Elles stockent toutes les données de votre site.

Il y a une multitude de données stockées dans une base de donnée Mysql reliée à un site WordPress : le contenu (articles, pages…), tous les réglages du site, les données permettant au CMS et aux plugins de fonctionner… Si votre base de donnée a un problème, votre site affichera une erreur, ou même pire, il pourra ne plus fonctionner du tout !

Ce critère n’est donc pas à prendre à la légère, et il vaut mieux prévoir une quantité suffisante de stockage en amont. Cela évitera des manipulations complexes de migration par la suite. Prévoyez une capacité de stockage d’au moins 10Go pour un site vitrine !

Le taux de disponibilité

C’est un critère important, et facile à comprendre. Il correspond au pourcentage de temps où votre site internet est disponible.

Si votre hébergeur indique 99% de disponibilité, vous aurez une interruption de service durant 3,65 jours par an. Pour un site vitrine classique, ce n’est pas encore trop grave, même si ça peut être gênant. Mais pour un site qui brasse des milliers de visiteurs par jour, ça devient un peu plus problématique !

Pour être sûr de ne pas avoir de problème d’indisponibilité de serveur, optez pour du 99,99%. La Haute-Disponibilité vous fera gagner en tranquillité.

Le service après-vente

C’est l’un des critères, à notre sens, les plus importants ! Un service après-vente réactif, c’est la garantie d’avoir une solution à un problème rapidement.

Si votre site est indisponible temporairement, vous serez soulagé de pouvoir contacter le support technique pour obtenir de l’aide ! Certains proposent des FAQ ou encore des tutoriels. C’est très intéressant pour apprendre à configurer au mieux votre espace d’hébergement. Par contre, en cas de problème urgent ou de question pointue, vous ne trouverez pas la réponse ! Avant de choisir quel hébergeur choisir, soyez donc particulièrement vigilant quant à ce critère essentiel.

Quelques questions à se poser sur le SAV :

  • Quels sont les jours et horaires d’ouverture du SAV ?
  • Peut-on contacter un conseiller par téléphone, mail, ticket, chat ?
  • Quels sont leurs délais de réponse ?

Rien de mieux que de tester en essayant de les joindre ! Au moment du choix de l’hébergeur,  l’idéal est de les appeler pour pouvoir juger de la qualité de leur SAV. Très souvent, le choix de l’hébergeur finit par se faire grâce à cela !

Notre conseil sur ce point : ne prenez surtout pas un hébergeur dont le SAV est fermé le week-end. En effet, en cas de coupure pendant cette période, vous n’aurez pas d’autre alternative que d’attendre le lundi pour les contacter. Et vu que les autres clients seront dans le même cas que vous, bon courage pour les joindre un lundi !

Localisation des serveurs

C’est logique, mais il n’est pas forcément toujours évident d’avoir le réflexe de vérifier cette information. Mieux vaut bien évidemment choisir un serveur implanté en France, au plus près de vos visiteurs potentiels ! Plus votre site sera stocké dans un datacenter près géographiquement des internautes qui le visitent, plus il s’affichera vite ! Et puis, c’est toujours bien de soutenir les groupes français et nous avons de très bons hébergeurs made in France.

Et c’est tout ?

Ce n’est pas tout, mais c’est déjà pas mal ! Si vous voulez aller plus loin, d’autres critères peuvent être pris en compte dans le choix de votre hébergeur, par exemples :

  • Les sauvegardes : certains hébergeurs proposent des sauvegardes journalières ou hebdomadaires de votre site, d’autres n’en propose aucune ! Mais l’idéal reste pour nous de créer votre propre système de backup, pour assurer vos arrières en toutes circonstances
  • La qualité du Cpanel : il s’agit de l’interface d’utilisation de votre serveur physique ou de votre serveur virtuel. Certains Cpanel sont plus simples d’utilisation que d’autres, et il s’agit d’un critère important surtout pour les débutants ! Pas de panique, les hébergeurs proposent des tutoriels pour apprendre à les utiliser.
  • L’offre Emails : combien de comptes de messagerie peuvent être configurés, quelle capacité de stockage… Vous pouvez d’ailleurs très souvent souscrire à des options pour augmenter les capacités des offres de base.

s

3. Notre duo gagnant d’hébergeur

Notre agence web à Montpellier vous conseille non seulement sur le choix de votre hébergeur, mais s’occupe également de sa gestion. Nous avons testé des dizaines d’hébergeurs différents, afin de proposer l’hébergement web le plus fiable à nos clients. Finalement, deux hébergeurs se distinguent des autres selon nos webmasters. Nous avons sélectionné o2switch et Infomaniak. Pourquoi ? Tout d’abord, voici leurs caractéristiques :

o2switch

Infomaniak

Ces deux hébergeurs proposent des offres mutualisées très performantes, avec un bon rapport qualité / prix et un SAV irréprochable.

L’avantage d’Infomaniak par rapport à son concurrent, c’est la possibilité d’aménager son offre. Vous pouvez choisir d’augmenter l’espace de stockage ou encore les performances RAM. En souscrivant, vous prenez des options à la carte !

Pour finir, le gros plus de ces deux hébergeurs ? Ils sont tous les deux inscrits dans une démarche de préservation de l’environnement. Et ça, c’est pour nous une très gros argument ! Pour en savoir plus sur leurs actions, découvrez-les directement sur leur site internet :

web et ecologie

4. Et le nom de domaine dans tout ça ?

Il faut distinguer hébergement et nom de domaine :

  • L’hébergement est l’endroit où votre site internet sera stocké.
  • Le nom de domaine est l’adresse à laquelle votre site internet va s’afficher.

Ce sont deux prestations différentes. Le coût d’un nom de domaine est en général situé aux alentours de 10€. Il est régulièrement offert avec une offre d’hébergement (surtout pour la première année). Vous aurez le choix entre de nombreuses extensions : .fr, .com, .org… Il faudra faire le bon choix en fonction du contenu de votre site internet, car ce n’est pas la même extension qu’il faut choisir si vous êtes une association ou une boutique en ligne.

Il est tout à fait possible de réserver un nom de domaine et une offre d’hébergement chez deux hébergeurs différents. Pour une question de praticité et de pertinence, nous vous conseillons grandement de tout commander au même endroit.

Ne pas oublier de sécuriser votre nom de domaine !

Lorsque vous aurez réservé votre nom de domaine auprès de votre hébergeur, une nouvelle étape est importante. C’est la phase d’installation du certificat SSL ! Sans elle, votre site s’affichera en http, et ce n’est plus recommandé. C’est aujourd’hui indispensable pour deux raisons :

  1. Premièrement, il s’agit d’un gage de sécurité, puisque les données ainsi stockées seront cryptées.
  2. Deuxièmement, Google pénalise maintenant les sites qui ne suivent pas le protocole HTTPS

Les hébergeurs en propose souvent un gratuitement : le Let’s Encrypt. C’est d’ailleurs le cas chez les deux hébergeurs cités précédemment. Il s’agira de l’installer, à l’aide d’un webmaster, pour sécuriser votre site internet. Vous verrez ensuite s’afficher le petit cadenas vert devant votre nom de domaine, dans votre barre d’url !

Pour conclure, quel hébergeur choisir en quelques lignes ?

Si vous avez un site internet vitrine, voici nos préconisations principales. Le mieux est de souscrire à une offre d’hébergement mutualisée, offrant :

  • une capacité de stockage de 50Go minimum
  • une bande passante illimitée
  • une disponibilité d’au moins 99%

Et surtout : un service après vente de qualité et ultra réactif ! Et pour conclure, le petit plus serait de choisir un hébergeur engagé et sensible à l’écologie.

Besoin d'une agence web
pour la création de votre site ?