Comme pour tout projet de création graphique, le graphiste aura besoin d’un cahier des charges, appelé aussi CDC ou brief, afin de concevoir votre logo d’entreprise.

Pourquoi rédiger un cahier des charges pour un logo ?

cahier des charges d'un logo

A l’origine, un cahier des charges sert à décrire les besoins du client, afin que le prestataire puisse deviser exactement le projet qu’il souhaite mettre en place. Il permet de garantir la bonne compréhension du projet de la part des deux parties.
Plus tard, ce document lie en quelque sorte le client avec le prestataire qu’il a choisi. Un cahier des charges engage le prestataire. Il doit délivrer une prestation identique à ce qui est explicité dans le document, et pour laquelle il s’est engagé auprès de son client.

Dans le cas d’un cahier des charges pour un logo, il permet à l’entreprise de décrire, point par point, ses besoins en terme de logotype au créatif. A partir du CDC, le directeur artistique (ou futur designer du logo) pourra proposer un tarif à l’entreprise pour la création du logo. Dès le devis signé, l’agence de communication est engagée auprès de son client pour répondre aux exigences du cahier des charges du logo.

Que doit contenir un cahier des charges de logo ?

Au sein d’un brief, plusieurs parties doivent être rédigées et explicitées, pour que le futur graphiste comprennent vos désirs.

Partie 1 : Décrivez votre entreprise

Dans cette première rubrique, vous devez répondre aux questions concernant votre entreprise, vos valeurs, votre environnement. Par exemple, quelles sont les valeurs que vous souhaitez véhiculer ? Quel est l’esprit de votre entreprise ? Comment se positionne votre structure au sein de son secteur d’activité ? Quelle est votre cible principale, et vos cibles secondaires ? Quelle image de marque voulez-vous dégager auprès du grand public ?

Il est primordial d’être très précis dans le CDC lorsque vous répondez à ces questions. En effet, pour le même secteur d’activité, un graphiste ne va pas proposer le même logo à une entreprise positionnée haut de gamme ou low cost. Un bon logo doit décrire parfaitement, en un coup d’œil, l’esprit global de l’entreprise. De la même manière, un designer proposera une maquette différente selon votre cible : une cible jeune n’aura pas les mêmes attentes en terme de graphisme qu’une cible âgée, par exemple.

Partie 2 : Expliquez vos objectifs en terme de communication

Dans cette deuxième partie du cahier des charges de votre logo, vous devez exprimer vos besoins et objectifs en terme de logotype. Quel est l’objectif de ce nouveau logo : disposer d’une identité graphique à décliner ? Gagner en notoriété ? Améliorer votre image de marque ? Dynamiser votre identité visuelle existante ? Atteindre de nouveaux clients ? Apporter de l’originalité et de la créativité à votre communication ?
Il y a mille raisons de se lancer dans un projet de création d’identité visuelle ! Et il y a autant d’objectifs que d’entreprises.  Chaque structure a ses propres besoins, et sa propre ligne directrice en terme de stratégie de communication. Répondre à votre problématique de manière personnalisée est notre objectif !

Partie 3 : Décrivez vos attentes visuelles

La question est de savoir ce que vous attendez de votre nouveau logo et de votre nouvelle identité visuelle. On vous l’accorde, la question est très vaste ! Il s’agit en fait de savoir si vous avez :
– des envies en terme de design
Vous avez certainement repéré des logos que vous appréciez, qu’ils soient dans votre secteur d’activité ou non. Vous avez également surement en tête des entreprises qui ont des stratégies de communication qui vous plaisent et qui vous parlent. Peut-être avez-vous même organisé des réunions ou des brainstroming pour parler de votre future identité visuelle. Enfin, de manière personnelle, votre préférence en terme de graphisme ou encore de couleurs peut être une indication intéressante.
N’hésitez donc pas à communiquer dans le brief toutes ces données, et même ajouter des illustrations. Elles donneront des indications précieuses au graphiste, pour qu’il comprenne vos goûts et orientations.
– des contraintes graphiques à prendre en compte
Si vous disposez par exemple déjà d’une charte graphique, les designers devront la respecter.
Palettes de couleurs, typographie, polices… Il sera alors nécessaire de fournir ces éléments au graphiste dans le CDC. Cela peut également être tous supports de communication en votre possession, comme des affiches, brochures, flyers, cartes de visite… Tous les outils de communication déjà créés seront utiles dans la conception de votre nouveau logo. Et ce, pour comprendre votre univers, qu’il soit encore d’actualité ou à moderniser.

Partie 4 : Listez vos supports de communication

Lors de la rédaction de votre cahier des charges, il s’agira de donner une liste assez exhaustive des emplacements où vous voudrez positionner votre logo. Le graphiste prendra alors en compte ce listing lors de sa création. Cela aura un impact sur la réflexion.
Par exemple, pour un logo destiné à être incrusté en petite taille sur des objets, le designer devra penser à limiter le niveau de détail, afin de conserver la lisibilité. A l’inverse, un logotype destiné à être imprimé sur grand format sera réfléchi pour être adapté aux grandes tailles de supports de communication.
Le style graphique peut également être influencé par ces précisions du brief. Notamment au niveau de la palette de couleurs, ou encore le style de trait.

C’est également à ce moment que se décideront les déclinaisons. Avez-vous besoin d’une version monochrome par exemple, pour afficher votre logo en une seule couleur sur un support colorisé ? Avez-vous besoin d’une version vectorisée pour agrandir le logo et l’afficher sur une bâche de 3 mètres ? Ou les formats png, jpeg ou jpg conviendront (pour une utilisation sur entêtes de papeterie ou signature mail par exemple) ? Tout cela fait partie de la charte graphique, véritable colonne vertébrale de votre identité visuelle.

Téléchargez votre cahier des charges

Pour répondre aux questions incontournables dans un brief logo, et transmettre un document détaillé à l’agence de communication, il vous suffit de télécharger le document ci-dessous. Après réception de votre cahier des charges, une agence de communication pourra vous transmettre un devis de création de logo personnalisé !